Vendredi noir Suisse ? C’est quoi ?

Vendredi noir SuissePhénomène social ? Phénomène de marketing ? ou phénomène surnaturel ?

Tout laisse croire pour un non-initié que le vendredi noir associé dans nos esprits à un certain vendredi 13, pourrait avoir des connotations noires, mystiques.

Or, il s’avère que nous sommes à côté de la plaque.

Et on apprend que c’est la journée folle de shopping.

Le Black Friday, ou communément appelé le vendredi noir a bien touché la Suisse, depuis quelques années.

Presque tous les commerçants offrent leurs produits dans cette ambiance délirante, frénétique et les prix sont souvent imbattables.

Black Friday ; une belle invention de marketing ?

Le Black Friday est, donc l’un des jours de shopping les plus célèbres au monde et habituellement le début des emplettes de Noël.

Le vendredi noir est une belle occasion pour les commerçants de proposer aux consommateurs toute forme de produits à des prix imbattables

Le vendredi noir est prévu cette année pour le 24 novembre 2017.

En fait, l’évènement a vu le jour aux Etats Unis en 1932.

Le Black Friday est célébré chaque année pendant le dernier vendredi du mois de novembre. Il succède à la fête de Thanksgiving aux Etats Unis.

C’est l’occasion pour les amis et la famille de se réunir et de passer ensemble une journée agréable où le point prééminent de la journée est un repas fastueux, de grande qualité culinaire.

Le lendemain de Thanksgiving constitue le coup d’envoi des achats de Noël à prix réduit. Une occasion de se faire un plaisir mutuel, de s’entraider aussi.

Le phénomène Black Friday a véritablement atteint la Suisse à travers le cyberespace en 2015. En effet, les recherches sur Google du mot clé « Black Friday » sur le Net Suisse a accusé une hausse d’environ 50% par rapport à 2014.

Les commerçants ont repéré cette tendance rapidement et lancé les premières offres spéciales. Au départ, il ne s’agissait pas de concurrence à proprement parler, mais ces remises de prix s’expliquaient par le fait que les clients achetaient principalement leurs cadeaux. Ces baisses se sont étendues ces dernières années. Et on assiste alors à de longue file d’attente, et cela a gagné tout le territoire suisse.

Black FridayLe vendredi noir, comment expliquer cette dénomination ?

Le vendredi noir a lieu sous sa forme authentique le lendemain du quatrième jeudi du mois de novembre.

Vous trouvez que c’est une formule trop compliquée ?

Peut-être bien ! C’est pourquoi nous avons déterminé pour vous les dates pour les prochaines années :

  • Vendredi noir 2017 : le 24 novembre 2017
  • Vendredi noir 2018 : le 23 novembre 2018
  • Vendredi noir 2019 : le 29 novembre 2019
  • Vendredi noir 2020 : le 27 novembre 2020
  • Vendredi noir 2021 : 26 novembre 2021
  • Vendredi noir 2022 : 25 novembre 2022

L’origine du nom Black Friday reste encore obscure.

Cependant, on pourrait avancer en toute réserve quatre hypothèses qui expliqueraient l’origine de cette dénomination de vendredi noir, ce jour de Shopping Event

Les bons chiffres d’affaire :

Durant cet événement, les commerçants réalisent un bon chiffre d’affaire. Mais, pourquoi la couleur noire ?

Autrefois, tout au début, le concept faisait allusion à l’encre utilisée sur les comptes des commerçants, qui changeait de couleur au moment où les ventes décuplaient.

On passait du rouge, qui symbolisait une balance déficitaire au noir qui désignait au contraire un compte fructueux.

La foule noire :

Une deuxième théorie, par métaphore associe cette appellation à l’image de cette masse humaine, qui se dirige vers les centres commerciaux ce jour-là. Or, en hiver ces rues étaient souvent sombres, et bondées par cette masse, elle devient noire.

A force de compter de l’argent :

Ce jour-là, les commerçants ont tellement fait de bonnes affaires que, à force de compter de l’argent, leurs mains sont devenues noires.

Vente d’esclaves après Thanksgiving :

Une hypothèse qui fait référence à l’histoire de l’Amérique.

Ainsi, au cours de la guerre civile en Amérique, beaucoup d’esclaves ont été vendus, le lendemain de Thanksgiving.

C’est pourquoi ce vendredi est qualifié de noir, faisant allusion peut-être à la couleur des esclaves, et où l’adjectif est doté d’une connotation péjorative.

Mais cette théorie a été jeté aux oubliettes.

Le développement de Black Friday En Suisse

Black Friday SuissePendant longtemps, la suisse n’entendait parler de « vendredi noir » qu’à travers les larges titres des journaux, qui faisaient un état des lieux de ce phénomène aux États-Unis.

On décrivait les magasins surabondés, surpeuplés par une foule impressionnante qui se bousculait devant les étagères, ces longues queues devant les centres commerciaux. Une frénésie gagnait les rues durant ce black Friday.

Ce n’est qu’après 2010, que des magasins isolés ont commencé à voir le jour en Suisse.

Toutefois, personne ou presque n’a eu vent des offres. Ces magasins, étaient au départ peu populaire, d’autant plus que cette tradition n’était pas encore ancrée dans les traditions suisses.

La grande explosion fut en 2015.

Manor, cette grande enseigne, pourvu d’un chiffre d’affaires d’un peu moins de 3 milliards de francs suisses, avec son poids pesant sur le marché de détail suisse, a déclenché une réduction de 30% sur tous ses produits.

Une grande campagne publicitaire dans de nombreux journaux suisses accompagnait cette initiative et en faisait l’éloge ; et en outre toute une stratégie de marketing a été dressée.

Les concurrents ont été pris à contre-pied par Manor qui les a distancés, qui les a pris au dépourvu

Personne n’a pu suivre et proposer ses propres offres dans ce court espace de temps.

En conséquence, c’était un triomphe total  de Manor. Selon le souscripteur de presse Ellen Steinbrecher, le chiffre d’affaires réalisé ce jour de black Friday était trois fois supérieur à celui d’une journée normale.

Cette défaite cuisante a été l’occasion pour les concurrents de tirer les conclusions adéquates. Ils ne pouvaient pas laisser cette déconvenue s’asseoir éternellement.

Rapidement, des plans ont été conçus, fignolés pour lancer leurs propres attaques et se préparer pour le vendredi noir de l’année prochaine.

Aucun commerçant n’a voulu laisser échapper cet événement, ce  » shopping event » devenu, subitement capital.

Ainsi, quelques semaines avant le 25 novembre 2016, les premières informations sur les offres spéciales de divers commerçants ont été communiquées.

Une véritable propagande médiatique fut orchestrée sur le vendredi noir. Les rues commerçantes et les centres commerciaux ont commencé à solliciter les instances administratives des municipalités et des villes pour des heures d’ouverture prolongées.

En conclusion, Il n’y a peut-être pas eu de statistiques fiables de vente pour le vendredi noir Suisse. Cependant, on pense que le chiffre d’affaires aurait dépassé de trois fois une journée normale, et que le vendredi noir est devenu la journée de shopping la plus lucrative de Suisse.

Et certainement, un jour encore plus payant, plus fructueux que les jours avant Noël ou le début de la vente.

Mais, tout indique que les clients en 2017 peuvent s’attendre à des offres plus intéressantes, plus avantageuses, plus alléchantes que l’année dernière ! Espérons de tout notre cœur pour le bien du consommateur.

Black Friday Schweiz 2017
Register New Account
Reset Password